Communiquez avec nous via

Jarvis News | Actualités par le réseau Jarvis Conseils

Entrepreneur à succès

Marie Ekeland, entrepreneuse française spécialisée dans le financement de start-up, co-fondatrice du fonds d’investissement Daphni.

Marie Ekeland est née le 13 août 1975 à Paris. Fille du mathématicien Ivar Ekeland, Marie Ekeland effectue d’abord des études de mathématiques et informatique à l’université Paris-Dauphine. Après avoir achevé ses études à 22 ans, elle entre comme informaticienne à la banque d’affaires JPMorgan à New York.

De retour à Paris en 1998, elle décide de prendre une année sabbatique pour compléter ses études en effectuant un master« Analyse et politique économique » à l’École des hautes études en sciences sociales.

À partir de 2000, elle travaille dans le secteur du capital-risque pour le compte de Crédit Agricole Private Equity. Elle y rencontre Xavier Lazarus, qui en 2005 lui propose de s’associer à Elaia, son fonds de capital-risque spécialisé dans l’économie numérique fondé trois ans plus tôt. Au sein de cette société, elle participe notamment en 2006 à investir dans Criteo, une start-up française de reciblage publicitaire qui permet à Elaia de récupérer 60 fois sa mise initiale, lorsque Criteo est introduit en bourse au NASDAQ en 2013. Cette opération était peu prévisible, la dernière introduction au NASDAQ d’une entreprise française remontant aux années 1990. Elle a aussi été administratrice indépendante de Showroomprive.com et de Parrot.

En 2012, elle co-fonde le lobby France Digitale, qui vise à promouvoir l’économie numérique auprès des pouvoirs publics. Elle est vice-présidente de l’association, l’autre vice-président étant Olivier Mathiot de PriceMinister.

En 2015, elle co-fonde Daphni, un fonds d’investissement spécialisé dans l’économie numérique. Elle décrit ce fonds d’investissement comme un nouveau genre de société de capital risque, basé sur l’économie de plateforme. Après quelques mois, le fonds d’investissement a récolté 150 millions d’euros auprès d’investisseurs tels que Fnac-Darty, Nokia, Société générale… Le premier investissement connu de Daphni est sa participation à hauteur de 4 millions d’euros à Agricool, une start-up française qui projette l’aménagement de containers permettant de cultiver des fruits et légumes en ville.

Après le départ de Mounir Mahjoubi au gouvernement du président Macron, l’instance consultative connaît huit mois de vacance du pouvoir. Il choisit Marie Ekeland en tant que successeur, celle-ci étant membre au Conseil national au numérique depuis 2013.

Quelques jours après sa nomination, sa démission intervient le 19 décembre 2017, après l’annonce de la composition du collège d’expert dont, en particulier, la militante Rokhaya Diallo et le rappeur et entrepreneur Axiom.

Lire la suite
Vous devriez aimer…
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus Entrepreneur à succès

En haut
Partager
Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com